La COVID-19 secoue le secteur de l’energie, avec des conflits à l'horizon

Green energy farm

La COVID-19 affecte considérablement les marchés mondiaux de l’énergie, avec une réduction drastique de la demande et des prix depuis le début de la crise. L’incertitude règne sur l’évolution des marchés de l’énergie.

Tous les secteurs économiques sont touchés par les effets du virus. Dans le secteur de l’énergie, cela s’est traduit par une importante baisse de la demande : les sites industriels, les espaces commerciaux et les bureaux sont fermés, les déplacements quotidiens et les voyages ont été réduits de façon drastique…

La propagation mondiale du virus a eu des répercussions immédiates et importantes sur le secteur de l’énergie. Toutefois, ces impacts et conséquences ont également une portée à plus long terme : le consensus étant que le commerce et l’économie ne retrouveront pas leur état d’avant crise. Tout le monde s’accorde à dire qu’il y aura un «avant» et un «après» COVID-19 dans notre façon de vivre. Le secteur de l’énergie n’y échappera pas et sera affecté pendant de nombreuses années à venir.

Les entreprises du secteur énergétique doivent s’adapter à ce qui serait cette nouvelle norme. Ces entreprises et les investisseurs feront davantage attention aux risques exceptionnels, ce qui demandera de prendre des mesures étendues d’atténuation des risques et de renforcer les conditions de soutien au crédit dans les contrats.

S’adapter à la nouvelle réalité signifiera également que les contrats et projets existants devront être revus et réévalués, ce qui pourrait mener à une nouvelle vague de litiges dans le secteur de l’énergie.


More Info

Share this page